Dans le cadre de la campagne 2020 relative aux sanctions administratives communales, une nouvelle campagne de sensibilisation, résolument moderne et décalée, jeune et dynamique voit le jour à Namur.

Charlotte Deborsu, échevine du Cadre de Vie, explique : "Il s'agit ici de sensibiliser les Namurois, et en particulier le public plus « fêtard », à respecter la propreté de leur ville. Nous pouvons effectivement observer que certaines personnes apprécient se balader dans notre belle ville depuis la fin du confinement, ce qui est évidemment positif si ce n’est que beaucoup de ces personnes continuent à jeter leurs mégots à terre, à souiller la voie publique par le biais de crachats, à abandonner leurs canettes sur les quais de Sambre et de Meuse, à écouter de la musique sur un baffle avec le volume au maximum dans nos rues,...... L’objectif de cette campagne est de rappeler que ces types de comportements sont passibles d’une amende mais aussi et surtout de démontrer que c’est irrespectueux pour l’environnement, pour les Namurois et pour les agents communaux dont le travail n'est pas respecté. Ces agissements ont effectivement des conséquences non négligeables."

Afin de toucher au mieux le public cible, des supports visuels à publier sur les réseaux sociaux ont été élaborés avec La Niche, agence de communication bien connue en région namuroise . "La Ville de Namur démontre ici qu’elle sait se moderniser en troquant son code de langage plus institutionnel pour un ton plus moderne, dans l’ère du temps en passant par des outils de communication moins conventionnels comme les posts Facebook ou les stories Instagram, ceci,  afin de toucher au mieux le public cible. Nous avons notamment mis au point une vidéo à diffuser sur Tik Tok"

Cette campagne de sensibilisation a démarré le 25 septembre et se terminera le 30 octobre.