La rue Moncrabeau, nichée entre la rue de Fer et la rue Rogier, accueille depuis ce 8 juillet une fresque street-art. C'est l'artiste Sébastien Limbourg (alias Kahef) qui a réalisé celle-ci en hommage à Moncrabeau. Si Moncrabeau est le nom de la société des 40 Molons, c'est aussi celui d'un petit village de 828 habitants, en Gascogne qui créa l'Académie des Menteurs en 1748. C'est ce village qui a inspiré les Namurois pour créer le groupe que l'on connaît aujourd'hui et son célèbre concours de Menteries. C'est d'ailleurs le 28 août prochain que la fresque sera inaugurée officiellement, juste avant le traditionnel concours des menteurs... L’événement aura lieu en présence d'une poignée d'habitants de Moncrabeau qui feront le déplacement!

La fresque de la rue Moncrabeau a été rendue possible grâce à l'aimable aide de Proximus qui a mis à disposition une partie de sa façade. Le projet est issu d'une collaboration entre le snack-brasserie « Crocus », seul commerce de la rue, et l'asbl #Namur Initiatives Citoyennes qui y est basée. Celle-ci s'encadre dans les projets « Puls'action » soutenus par la ville de Namur. Des plantes ainsi que d'autres clins d’œil historiques et folkloriques y trouveront place prochainement pour transformer la rue en véritable jardin des Moncrabelais.

L'asbl #Namur Initiatives Citoyennes indique : "La fresque représente d'un côté un Menteur gascon et de l'autre un Molon namurois. Petit détail qui sera compris par les Moncrabelais, et moins par les Namurois, une chèvre se trouve au milieu de la fresque. C'est le symbole du village, qui lui a donné son nom. Moncrabeau signifiant littéralement le Mont des Chèvres. Le message, mi-wallon mi-français, des personnages est résolument optimiste. Depuis leurs siècles d'existence, ils en ont vécu des crises mais sont toujours là, plus fringants que jamais! Sébastien Limbourg est bien connu des amateurs de street-art à Namur. En 2016, il était déjà à la manœuvre pour la très photogénique fresque de la rue Basse-Marcelle mettant en scène des Échasseurs. Cette année, dans le cadre de « Namur Ville Fleurie » il a été sollicité pour décorer de nombreuses bornes électriques ainsi que pour la réalisation d'une fresque printanière dans la rue du Beffroi."