Namur 33 bornes wi-fi seront installées dans une quinzaine de jours

Cela fait plusieurs jours qu’ils arpentent le piétonnier, les membres de l’ASBL arehs (association pour la reconnaissance de l’électro hypersensibilité). Ce samedi, ils seront sur le marché de Namur pour récolter leurs dernières signatures avant de remettre leur pétition au bourgmestre et à l’échevin de la Communication.

Dominique Canivet, de Malonne, est la vice-présidente de l’association. "Nous informons les Namurois sur le fait que leur ville va installer 33 bornes pour proposer le wi-fi gratuit à la mi-juillet et surtout du risque des ondes magnétiques artificielles pulsées sur la santé : maux de tête, fatigue, problèmes de mémoire, de sommeil, d’immunité et même des tumeurs. Nous les invitons à signer notre pétition", résume-t-elle.

La démarche a sensibilisé le conseiller communal Antoine Piret qui devait interpeller le collège des bourgmestre et échevins au conseil communal jeudi soir : tous ont reçu une lettre de la part de l’ASBL, mais aucun n’a répondu sur le fond. ""Nous avons reçu une réponse des deux échevines écolo pour nous indiquer que l’échevin responsable était Baudouin Sohier. C’est donc à lui que nous allons envoyer la pétition qui compte déjà plus de 600 signatures", poursuit Dominique Canivet.

Pour elle, il est impensable qu’un pouvoir public n’applique pas le principe de précaution. "L’OMS reconnaît officiellement que les ondes électromagnétiques de haute fréquence sont potentiellement cancérogènes pour l’être humain. En France, on interdit le wi-fi dans les crèches et on le limite à l’école primaire. Parce qu’on a établi que les enfants sont plus vulnérables aux radiations en raison de leur petit volume et de la croissance rapide de leurs cellules."

Or, à Namur, une borne sera installée près de la plaine de jeux du parc Louise-Marie et de plusieurs écoles fondamentales… "Nous demandons aux politiques namurois de revoir leur décision en regard du danger sanitaire qu’ils font courir à la population."

Infos : www.arehs.be