Namur

Luc Boland et le festival TEFF proposent 83 films pour casser les clichés du 7 au 11/11 à Namur

Le 5e édition du The Extraodinary Film Festival (TEFF, ex EOP), qui a pour thématique le handicap, aura lieu dans six villes avant de prendre toute son envergure à Namur du 7 au 11 novembre. l'objectif de ce festival est de décloisonner, de casser les clichés. La sélection 2019 est qualifiée d'éblouissante avec 86 films, dont 7 films belges, "affichant justesse de ton et grande créativité, humour et émotion, mais également des animations, des débats et des invités prestigieux", annonce le festival initié par le réalisateur Luc Boland à Namur il y a 10 ans.

Des avant-premières et séances pédagogiques auront lieu à Arlon, Bruxelles, Charleroi et Mons le 5 novembre. Le festival prendra ensuite ses quartiers du 7 au 11 novembre au Delta, à Namur. Le festival s'ouvrira à Namur le jeudi 7 novembre avec Hors Normes le nouveau film d'Eric Toledano et Olivier Nakache (Intouchables), interprété par Vincent Cassel, Reda Kateb et Hélène Vincent. Cette dernière sera présente et membre du jury du festival. Pour juger les films, le TEFF pourra aussi compter sur le retour du philosophe et écrivain autiste, Josef Schovanec.

"Il n’existe pas de « Culture » du handicap à proprement parler. Cependant, comme tout un chacun, les personnes porteuses de handicap ont tendance à se retrouver entre elles par affinités : les chaisards avec les chaisards, les sourds avec les sourds etc., développant ainsi des groupes sociaux particuliers et souvent isolés. Bien entendu, ces huis-clos ont également pour cause l’inadaptation et l’inaccessibilité de la société, mais aussi l’écartement des personnes handicapées vers des centres de vie", explique Luc Boland - papa de l'artiste Lou B - qui a initié ce festival.

"Nos images et représentations du handicap souffrent souvent de visions réductrices. Non, tous les « trisomiques » ne sont pas les mêmes, pas plus que « les sourds », « les aveugles », « les PMR », « les autistes » etc. Oui, des « handicapés » peuvent être cons, intelligents, chiants, drôles, tendres, violents, amoureux, tristes, roublards, forts, courageux, très très courageux comme leurs proches : ils ne sont qu’humains, comme chacun d’entre nous. Alors redécouvrons les mille et un visages du handicap, au travers d’une sélection de 83 films du monde entier", s'enthousiasme-t-il.

L'organisation de l'événement bisanuel a reçu pas moins de 830 candidatures (+ 280% par rapport à 2017). Sont proposés au public 8 longs métrages, 63 courts métrages et 15 films publicitaires. En 2017, le festival avait accueilli quelque 6.000 spectateurs, parmi lesquels un grand nombre d'écoliers. Etant donné l'augmentation du nombre de séances et la qualité de l'affiche, les organisateurs espèrent faire encore mieux pour fêter les dix ans de leur événement.

Infos et programmation: https://teff.be/en/home/