Namur La rénovation du commissariat du centre-ville devrait être terminée en novembre 2017.

Occupé par l’ancienne police communale depuis les années 70, le bâtiment qui abrite le commissariat du centre-ville, juste à côté du Théâtre, avait été partiellement rénové entre 1992 et 1995. Depuis lors, plus aucun investissement n’y avait été fait et le bâtiment est en délabrement et manque de fonctionnalité opérationnelle. Un constat opéré depuis plusieurs années mais le dossier a été plusieurs retardés à plusieurs reprises. "En 2007 suite à des plaintes de syndicats et en 2010 car le budget était trop court. Dernièrement, il a aussi fallu tenir compte de l’amiante qui a été décelé dans certaines parties du bâtiment" , précise l’échevin du patrimoine Tanguy Auspert.

Cette fois, le chantier est lancé et il est d’envergure. "L’accueil va être rénové en profondeur", expliquent l’échevine déléguée aux compétences mayorales Anne Barzin et le chef de corps Pascal Ligot. "Il sera plus lumineux, plus convivial et il offrira une plus grande confidentialité. Accessible aux PMR, le bâtiment verra ses surfaces disponibles augmenter de 600 m² puisqu’on passera de 2.600 à 3.200 m². Un gain réparti sur les quatre étages du bâtiment grâce à différents aménagements."

Un fameux chantier qui devrait se terminer en novembre 2017 et qui se chiffre à hauteur de 4.659.805,11 € sur fond propre communal. Ce montant comprend les frais de déménagement et d’hébergement temporaire découlant du chantier. Le commissariat du centre-ville restera en effet accessible durant les travaux. "L’accueil 24 heures sur 24 est maintenu grâce à l’installation de sept modules de bureaux devant le commissariat", dit encore le chef de corps. "Mais on proposera plusieurs alternatives comme une prise de plainte sur rendez-vous (081/24.66.11) qui sera mise en place dès le 26 octobre. Pour certains faits, les plaintes seront redirigées vers le c ommissariat d’Hastedon."

Site sur lequel plusieurs aménagements ont également été prévus durant la durée des travaux. "56 modules de bureaux provisoires ont été mis en place. Ils seront entièrement sécurisés et sous surveillance vidéo 24 heures sur 24."

Ces travaux de rénovation confirment l’intention des autorités de maintenir un commissariat de proximité au coeur de Namur. Voilà qui devrait aussi ravir les quelque 400 membres du personnel de la police de Namur qui travaillent sur les deux sites.