Le profil Facebook « Royale Moncrabeau » compte près de 3000 abonnés. Par contre, si les Molons disposaient d’un site depuis près de 20 ans, il ne répondait plus du tout aux standards actuels. Ils ont décidé de rafraîchir leur outil de communication. Grace à un travail de plusieurs membres, mais surtout l’expertise de Pierre Pirson, professeur d’informatique en milieu universitaire, le projet est devenu réalité.

 Le nouveau site est disponible depuis ce samedi (www.royalemoncrabeau.be) . « Un projet qui mis du temps avant de se concrétiser, il est namurois comme nous » sourit Dominique Liégeois, président de la Société Royale Moncrabeau. « Il permettra de soutenir notre évolution constante et faciliter la recherche d’informations à notre sujet. L'historique, notre folklore, nos célèbres « menteries » et notre délicate philanthropie. Tout, tout, tout, vous saurez tout sur notre activité et même sur la manière de contribuer à aider les nécessiteux. » 

Pierre Pirson connaissait un peu la Société. Il a spontanément proposé son aide lorsque son cousin Molon, Claude Dellisse, lui a glissé qu’un nouveau site était en gestation. « Je suis originaire d’Eghezée, j’habite Vedrin et j’ai toujours été intéressé par Namur et sa région », souligne-t-il. « Tout en bossant sur le site, j’ai continué d’en apprendre un peu plus sur cette organisation namuroise de joyeux drilles altruistes. Je trouve vraiment indispensable dans notre société actuelle que des gens soient solidaires et développent des actions pour en aider d’autres, par exemple les pôves di Nameûr. »

Lès Molons sont contints! I clatchenut dins leûs mwins èt ... «cliquenut» sû l’Internèt!