Namur

L'homme dit souffrir de diarrhées récurrentes et préfère rester nu.

Le 19 juin 2017, un habitant de la rue Ariste Caussin a été pris trois fois en photo par une de ses voisines alors qu'il se trouvait nu sur son balcon. Sur ces clichés, on y voit cet homme né en 1959 arroser ses géraniums, prendre le soleil ou encore être simplement appuyé sur la rambarde. Des faits qui lui ont valu une comparution devant le tribunal correctionnel de Dinant, le 22 novembre dernier, pour des faits d'outrage public aux mœurs. « La rue Ariste Caussin est la rue principale d'Anseremme, où il y a un important passage de voitures et de piétons. Il y a également un commerce à 50m et une école à 100m », précisait le parquet de Namur qui avait requis dix mois de prisons avec sursis.

Le prévenu avait plaidé l'acquittement. S'il était nu sur son balcon, c'est à cause des nombreuses diarrhées dont il est victime depuis une opération subie en 2016. « On m'a enlevé une tumeur cancéreuse. C'est déjà arrivé une centaine de fois. Il m'arrive de devoir changer de pyjama deux fois par nuit », expliquait-il. Selon son avocat, les critères de l'outrage public aux mœurs n'étaient pas réunis car sa volonté n'était pas de se promener nu. « Quand on a du tapis plein au sol et qu'on souffre de diarrhées comme lui, on préfère courir sur la terrasse. » Malgré cette argumentation, le tribunal a considéré la prévention établie mais a accordé au prévenu la suspension du prononcé.