Namur

Peu après la zone de police, la commune vient de lancer sa page Facebook et va relifter le bulletin communal

Peu après la zone de police, la commune de Jemeppe-sur-Sambre vient de lancer sa page Facebook. Thomas Lambert, échevin de la communication, s'en explique.

"Notre volonté a toujours été de communiquer avec nos citoyens. A Jemeppe-sur-Sambre, les citoyens ont toujours été informés en dernier lieu de ce qu'il s'y passait. Nous considérons au contraire qu'ils doivent être les premiers informés. Il est donc tout naturel que nous utilisions les canaux de communication adéquats pour y parvenir. Facebook est, à ce titre, une évidence. Les récentes rencontres citoyennes de préparation du Plan Stratégique Transversal nous ont largement confortés dans notre idée."

© DR

L'arrivée d'un nouveau responsable de la communication n'est sans doute pas étranger à la volonté de rattraper le retard de la commune par rapport d'autres. "Ce déficit d'image, nous souhaitons le travailler en montrant que cela bouge à Jemeppe. Ces pages seront également un moyen de mettre en avant notre personnel communal et de la zone de Police qui réalise un travail de l'ombre et mérite également d'être remercié publiquement."

Mais Facebook ne sera pas le seul canal de communication avec la population. "Les rencontres citoyennes continueront d'exister, la plateforme citoyenne est en route et évidemment, notre présence sur le terrain n'est pas remise en question. Je tiens également à rassurer les amoureux de papier, dont je fais partie, il n'est pas question de supprimer le toutes-boîtes et le bulletin communal. Ceux-ci auront néanmoins droit à un petit lifting."