Onze personnes poursuivies pour un trafic de stupéfiants, qui a couru entre janvier 2016 et juin 2017 dans la région couvinoise, ont été condamnées ce mardi matin par le tribunal correctionnel de Dinant. Au total, neuf kilos de cannabis ont été vendus durant cette période. Il s’agissait, pour le parquet de Namur, d’un trafic entre amis et membres d’une même famille avec, à sa tête, un couple. "Quand un des vendeurs n’avait rien, un autre prenait le relais. On a là tout le milieu des stups couvinois de l’époque", expliquait le parquet de Namur lors de l’audience. L’homme a écopé de 40 mois de prison avec sursis probatoire, sa compagne de 36 mois avec sursis probatoire. En plus d’avoir vendu du cannabis, ce couple en avait fait pousser dans son garage, à Viroinval afin d’augmenter les bénéfices. "Trois plants ont été retrouvés", précisait le ministère public.

Parmi les neuf autres prévenus, six vendaient pour le compte du couple et deux autres pour leur propre compte. Le dernier ne vendait pas mais était poursuivi pour détention de cannabis. Deux peines de dix-huit mois de prison dont neuf ferme, une d’un an dont six mois ferme ainsi que trois peines de travail (200h, 200h et 150h) ont été prononcées à leur encontre. Trois ont bénéficié d’une peine de probation autonome.

S.M