La vendeuse d'un magasin de vêtements de la place Chanoine Descamps a eu la peur de sa vie le 20 janvier dernier. Vers 17h, un homme est entré dans son magasin et lui a demandé de pouvoir essayer un pantalon. Alors qu'elle avait le dos tourné, il a sorti un couteau. Elle dit qu'il le lui a mis sous la gorge. Le prévenu affirme l'avoir seulement exhibé. L'homme est reparti en train vers Huy avec la somme dérisoire de 30 euros. 

Le prévenu, déjà condamné à 8 reprises, se trouve en état de récidive légale et ne comprend pas pourquoi son passé lui est rappelé. "J'ai déjà payé et fait des peines pour cela". Le substitut Seminara requiert une peine de prison de 4 ans et demande au tribunal de ne pas descendre endessous de 37 mois.

Le conseil du prévenu plaide un sursis probatoire pour ce qui excède la détention préventive déjà effectuée par son client. "Les faits sont évidemment désagréables. Il est en aveux depuis le premier jour. Il regrette, sincèrement. Le butin était tout à fait dérisoire et il s'en mord les doigts. Sa libération conditionnelle a été révoquée et c'est dommage, car jusqu'ici, il en respectait bien les conditions et avait mis de nombreuses actions en oeuvre pour se réinsérer dans la société."

Jugement le 3 juin.