Namur

NAMUR

Première pierre courant 2011

POMPIERS Le lieu est acquis et connu : le site de la Porcelaine à Jambes. On avait évoqué l’ancien stade Soulier à côté du Centre hospitalier régional, ou encore les hauteurs de Bouge. Le site de la Porcelaine à Jambes est apparu comme le meilleur endroit pour édifier la nouvelle infrastructure, pour autant qu’Infrabel (SNCB) concrétise son projet de supprimer le passage à niveaux de Jambes en construisant en lieu et place un viaduc. Une bretelle permettra un accès direct pour les véhicules d’incendie.

C’est désormais une certitude : ce sera sur le site de la Porcelaine que les pompiers de Namur iront installer leur future caserne. Le marché a été attribué par le dernier collège de l’année à l’entreprise Dherte-Istasse, de Namur. On parle, pour la construction de la nouvelle caserne des hommes du feu, d’un montant de 12,5 millions d’euros.

L’espoir est grand de voir débuter les travaux courant 2011. Les hommes du feu pourraient ainsi occuper leur nouvelle caserne en 2013. Cela fait trente ans que les pompiers namurois attendaient cette nouvelle. L’actuelle caserne, située dans une ancienne boulangerie militaire est complètement obsolète et n’est plus conforme aux normes d’électricité ni même d’incendie, un comble.

Mais à quoi ressemblera donc la future caserne ? Les autorités communales ont visité celle de La Louvière, inspirée elle-même de la caserne de Tourcoing. Autrement dit, on la veut moderne, efficace, bien éclairée. Avec quelque 9,250 m2 de bâtiment, outre un garage de 2,500 m2.

À noter enfin que pour l’heure la zone d’intervention des pompiers de Namur compte 134.000 habitants (Namur, Assesse, Profondeville, Labruyère). Le Service 100 de Namur va définitivement quitter le centre ville pour la police fédérale à Jambes rue Bertrand Janquin,



© La Dernière Heure 2010