Chaque année, c’est la même rengaine aux Fêtes de Wallonie. Bagarres, agressions et/ou vols sont récurrents au-delà d’une certaine heure. Ce vendredi, une affaire qui remonte aux Wallos 2018 a été traitée par le tribunal correctionnel de Namur. Trois individus sont poursuivis pour une agression commise dans la nuit du vendredi au samedi, vers 6h du matin. L’un d’eux faisait défaut lors de l’audience. 

Un homme, ivre, a été dépouillé de sa carte bancaire et de son téléphone. Il a aussi reçu plusieurs coups. « Il avait des lésions au nez, au genou et au visage lorsqu’il s’est présenté à la police », a indiqué le parquet de Namur. Le travail des policiers du SER de Namur a permis d’identifier trois individus pour cette agression. Des peines de travail d’une centaine d’heures et de 250h ont été requises, ainsi que 18 mois ferme contre celui qui faisait défaut. Deux d’entre eux auraient profité de cette carte bancaire pour déjeuner gratuitement dans un commerce namurois.


Ce vendredi matin, le premier prévenu a contesté toute implication dans ces faits. Le second n'était pas là lors de l'agression mais il a reconnu sa présence au Point Chaud. « Mais ce n’est qu’après que j’ai su que la carte était volée. » Pour son avocat, il y a lieu de prononcer l’acquittement. Jugement le 14 janvier.