6 ADL s’associent avec des producteurs et restaurateurs pour proposer des événements uniques !

Les ADL (agences de développement local) d’Anhée, Dinant, Bièvre et Vresse, Ciney, Rochefort et Walcourt viennent de s’associer avec des producteurs locaux et des restaurateurs pour proposer un concept nouveau en province de Namur : des tables secrètes !

"Nous voulions collaborer autour d’un projet commun concernant les circuits courts, les produits locaux et le savoir-faire de chez nous", explique Thierry Marlier, de l’ADL de Dinant. "Il devait aussi nous permettre de promouvoir la visibilité de nos ADL respectives et être synonyme de nouveauté."

Le projet s’inspire largement des dîners secrets du Voyage qui ont vu le jour à Nantes en 2012. "Une centaine de personnes pourront être accueillies à chaque dîner", explique pour sa part Nicolas De Beurme, de l’ADL d’Anhée. "Le repas se déroulera dans un lieu insolite ou remarquable qui restera mystérieux jusqu’à la veille du repas. Le menu comprendra au moins cinq produits locaux issus de la province de Namur, dont au moins un venant de la commune hôte. Le menu sera concocté par un ou deux chefs, restaurateurs ou traiteurs de la région. L’objectif est la rencontre, avec les restaurateurs et producteurs, mais aussi entre les participants."

En 2017, six tables secrètes prendront place, une dans chaque territoire couvert par l’ADL concernée : le 9 juin à 19 h à Anhée, le 24 juin à midi à Dinant, le 9 juillet à midi à Ciney, le 16 juillet à 12 h à Vresse, le week-end des 4 et 6 août à Rochefort et le 8 septembre à Walcourt.

La billetterie ouvrira le 10 mai prochain sur www.tables-secretes.be.

Pour Anhée on sait déjà que Pierre Balthazar s’associera à Éric Frolli de l’Escargotière. Régis Alexandre du Comptoir du Goût sera aux commandes pour le round cinacien. Les endroits demeureront secrets jusqu’au dernier moment.

"Nous aimerions déjà réitérer l’expérience pour l’année 2018", explique Nicolas De Beurme. "Nous sommes aussi en contact avec des ADL de la Province de Luxembourg qui aimeraient aussi pouvoir proposer le concept chez elles prochainement."

JVE