Le Député provincial Richard Fournaux, en charge des relations avec les zones de secours, a adressé un courrier au Premier Ministre Alexander De Croo, au Ministre de la Santé Publique Frank Vandenbroucke, ainsi qu'à la Ministre de la Défense Annelies Verlinden. Il demande que les pompiers et les ambulanciers soient considérés comme des acteurs de première ligne.

« Il me revient que les pompiers et ambulanciers de la Région bruxelloise ont pu bénéficier du vaccin anti-corona », écrit-il. « Les doses reçues sont issues du surplus non utilisé dans les maisons de repos de cette même Région.

A mon sens, les pompiers et surtout les ambulanciers se voient ainsi considérés comme étant en première ligne dans l'échelle des risques encourus par la propagation du virus. Toujours selon mes informations, le même principe a été d'application dans deux communes de la Province de Namur à savoir, Jemeppe sur Sambre et Fosses-la-Ville, pour les mêmes raisons.

Ne serait-il pas raisonnable de généraliser cette pratique afin que l'ensemble des pompiers et ambulanciers bénéficient de la même sécurité sanitaire ? De plus, cette mesure ne me semble pas compliquée à être mise en œuvre et sera parfaitement comprise par la population et les acteurs de la santé. » conclut-il.