A Gembloux, les 9 hectares de terrain, préalablement occupés pour partie par le magasin « Meubles Soquet», permettent un développement urbanistique moderne et actuel de qualité. Les fonctions envisagées par les porteurs du projet tiennent compte des développements économiques le long de la chaussée de Tirlemont et viennent compléter, sans concurrencer, l’offre en centre-ville. Ce nouveau projet s’inscrit dans le Plan Communal d’Aménagement souhaité par la Ville de Gembloux. Il est le fruit d’une réflexion visant à repenser la manière dont les zones d’activités doivent être aménagées pour correspondre aux attentes des usagers.

© DR

Afin de marquer l’entrée de ville, le projet devait se caractériser par une architecture de qualité. La volonté des architectes a été de créer un ensemble aéré où il est agréable de séjourner pour travailler, se détendre ou faire du shopping.

Un Quartier Enée se singularise par des volumes et gabarits clairs et rigoureux. Ce choix architectural se décline tant dans la partie commerciale que celle réservée à l’espace des entreprises et bureaux pour une complète cohérence de la zone. L’utilisation de matériaux durables et de teintes claires et naturelles est privilégiée : béton lisse clair, blanc, bois... La pérennité des bâtiments est assurée par une architecture modulable en fonction des besoins de l’activité.

© DR

L’accessibilité du site a fait l’objet d’une réflexion et d’études approfondies. Une voirie principale à double sens connectera le projet aux voiries existantes. En concertation avec la DGO1 et la Ville de Gembloux et tenant compte de la circulation actuelle sur la chaussée de Tirlemont, l’accessibilité du site sera assurée par : une entrée/sortie depuis la rue de la Posterie et par une entrée/sortie sur la chaussée de Tirlemont avec un tourne à droite.

Un cheminement piéton sécurisé est prévu au sein du site, facilite les déplacements entre les différentes fonctions projetées : espaces PME, bureaux, commerces, loisirs et restaurant.

© DR

Le site sera accessible en vélo de manière sécurisée par le RAVeL qui se situe à l’arrière du Business Park. L’aménagement d’une connexion vers ce RAVeL permettra de regagner le centre-ville ou la gare très facilement. Des emplacements de parking sont prévus pour les promeneurs qui veulent emprunter le RAVeL pour une promenade.

La qualité de vie, la sécurité et le dynamisme d’un quartier passent notamment par la création d’espaces de convivialité attractifs. En plus du maintien et de l’aménagement de lisières étagées en bordure du site et de l’aménagement de bassins d’orage paysagers, la verdurisation envisagée (>28 %) permet d’assurer un maillage vert sur l’ensemble du site, par la plantation de plusieurs arbres le long des cheminements piétons.

© DR

Afin de préserver la dynamique commerciale du centre-ville, le promoteur s’engage d’initiative vis-à-vis de la Ville pour une durée de dix ans, renouvelable deux fois pour des périodes de cinq ans, à ne pas développer de commerces d’équipement de la personne au sein du projet ; à maintenir des surfaces commerciales nettes de minimum 500 m2 avec au maximum 2 surfaces inférieures à 750 m2 ; àmettre en place une signalétique routière vers le centre-ville ; àmettre en place un partenariat avec le centre-ville sur la communication commerciale.

L'enquête publique relative au projet a lieu en ce moment. le conseil communal de Gembloux devra se prononcer sur la demande d'ouverture de voirie en novembre. La région wallonne se prononcera sur la demande de permis en mai ou juin prochain. Les travaux pourraient démarrer en août, pour une inauguration en septembre ou octobre 2022.