Aux saveurs de la Régie propose une nourriture de qualité à prix très démocratique tout en formant ses stagiaires.

La Régie des Quartiers d’Andenne a démarré ses activités en janvier 2011 et ses principales missions sont la réinsertion socio-professionnelle et la redynamisation de quartiers.

"Nous accompagnons les demandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés de la région en leur proposant 2 filières de formation : une dans le domaine du bâtiment et une autre dans le domaine de la cuisine", explique Elisabeth Poskin, coordinatrice et médiatrice sociale. "Depuis 2017, notre ASBL a la chance de pouvoir bénéficier des anciens locaux des Logis Andennais, que notre section de formation en bâtiment a réaménagé an de répondre à nos besoins. Situés au coeur du quartier dit de Peu d’Eau, nos locaux ont été inaugurés récemment et comportent une partie accueil des habitants avec un affichage d’offres d’emplois et de formations, une donnerie et un coin lecture ainsi qu’une partie sandwicherie/restaurant social Aux Saveurs de la Régie géré par notre section de formation cuisine."

"Nous y proposons un assortiment de sandwichs variés disponibles également en salade et un menu de la semaine élaboré avec mise en bouche, entrée, plat, dessert pour 8€, le tout à emporter ou à manger sur place", précise Olivier Coquette, le nouveau formateur horeca. "Nous ouvrons du lundi au mercredi de 12h à 14h, le jeudi pour diverses réunions et nous réalisons également quelques prestations traiteur. Les objectifs sont de valoriser le travail des stagiaires et de leur permettre une meilleure insertion professionnelle dans le monde du travail aux bénéficiaires de l’action (stagiaires) ainsi que de redynamiser le quartier en invitant les habitants à se retrouver autour d’un repas sain et de qualité à prix démocratique."

Elisabeth Poskin poursuit : "Nos programmes de formation sont basés sur des prestations de 35h/semaine réparties en 23h de travaux techniques (formation de base) et 12h d’activités citoyennes, remises à niveau en Français et Mathématiques, théorie cuisine/bâtiment, suivi social, informatique,… En 2018, 30 stagiaires ont été suivis par notre ASBL, 8 d’entre eux ont signé un contrat de travail et 3 ont repris une formation qualifiante."

JVE