Bon nombre d’élèves et de parents n’ont plus foulé le centre-ville depuis mars dernier. En effet, certains élèves n’ont pas repris l’école et certains parents sont restés en télétravail. Or, depuis quelques mois, on peut dire que les règles ont bien changé dans le centre-ville namurois !

La zone partagée est active dans le centre-ville pour plus de convivialité, faciliter la distanciation physique et améliorer la qualité de l’air. Une brochure de sensibilisation à destination du public scolaire sera bientôt diffusée dans les écoles du centre-ville. Les piétons peuvent circuler sur toute la largeur de la voirie mais ils ne peuvent pas entraver volontairement la circulation des autres usagers. Comme la vitesse des voitures, scooters, motos, vélos, est limitée à 20 km/h, les piétons bénéficient d’une plus grande quiétude et d’un centre-ville apaisé. Les passages pour piétons ont été peints en noir afin de les supprimer. C’était une obligation légale qui définit les conditions de réalisation d’une zone de rencontre. Si l’on peut désormais traverser où l’on veut, on ne peut pour autant pas traverser n’importe comment ! Il est important de rappeler comment bien traverser, c’est d’appliquer une « vigilance partagée ».

Une zone dépose-minute est une zone qui permet de s'arrêter pour déposer ou reprendre un passager. A utiliser uniquement le temps du chargement ou déchargement. C’est le passager qui attend le conducteur ou la conductrice (et pas l’inverse). Il faut donc convenir à l’avance de l’heure et lieu du rendez-vous. Pour les parents qui accompagnent leur enfant jusqu’à l’école, voici quelques bons plans de stationnement au centre-ville : le parking de l’Hôtel de Ville (0.80 €/30 min.) ; en voirie, les emplacements marqués d’un P au sol, 30 minutes gratuites avec un ticket.

L’arrêt et le stationnement sont deux notions différentes. Un véhicule à l’arrêt ne le reste que le temps nécessaire pour charger ou décharger une personne ou des marchandises de façon manifeste. Un véhicule est autorisé à s’arrêter lorsqu’une personne monte ou descend du véhicule ou lorsque le conducteur, la conductrice charge ou décharge des marchandises de façon manifeste. Pour accompagner un enfant à l’école par exemple, et ce même pour un temps très bref, il est obligatoire de se stationner correctement. Le stationnement correct est nécessaire pour une course rapide comme l’achat d’un pain ou un journal, ou pour attendre un passager. L’arrêt et le stationnement sont interdits sur les trottoirs, les passages pour piétons, dans un virage.

Provélo mènera dès cette rentrée une action de sensibilisation avec un défi proposé aux élèves du secondaire. Afin de confortabiliser les cheminements vers le centre-ville, les rues cyclables seront actives pour la rentrée scolaire.

Un an après la mise en service du rond-point provisoire place du Huit Mai, à Salzinnes, la sécurisation du quartier se poursuit. La zone 30 « abords d’école » qui limite la vitesse à 30 km/h est maintenant matérialisée. En effet, une forte concentration d’écoles dans la zone, les rues commerçantes et de nombreuses interpellations de riverains, c’était autant d’arguments en faveur de cette mise en zone 30 « abords d’école ». Voici les rues concernées par cette limitation à 30 : rue Patenier avant son carrefour avec la rue Juppin, chaussée de Charleroi avant son carrefour avec la place du Huit Mai, rue du Belvédère avant son carrefour avec la rue de la Colline, rue de la Colline jusqu’au mitoyen de l’immeuble n°10 et de l’immeuble n°12, rue Juppin avant son carrefour avec la rue de la Prévoyance.

Une première expérience de plan de déplacement scolaire est en cours à l’Ecole de Bellevue, en collaboration avec l’Echevinat de l’Enseignement. Selon les résultats de cette étude, ce projet pourra s’étendre à d’autres écoles.