Le 22 novembre, la Ville de Namur lançait sa campagne « Amandes, amendes », en collaboration avec la Police et le TEC. Ce mardi 29 mars, la Ville de Namur réitère sa campagne de sensibilisation, en mettant l’accent sur le respect du stationnement pour les personnes à mobilité réduite. Encore trop souvent, les places réservées aux personnes porteuses de handicap sont occupées par d’autres.

Comme lors de l’action précédente, ce rappel de campagne prend la forme d’une distribution d’amandes salées le temps d’une journée, avant une période de répression et de distribution d’amendes moins agréables. En effet, différents services communaux, la Police et le TEC seront présents sur le terrain afin de sensibiliser les automobilistes mal stationné·es.

Une communication sur les différents réseaux de la Ville est également mise en place à destination des conductrices et conducteurs en général.

Toujours le même objectif : motiver, de manière ludique, les automobilistes à changer leurs habitudes et leurs attitudes contraires à la sécurité de toutes et tous, et donc à diminuer le risque d’accident.