Namur

Un chat messenger va voir le jour cette année dans le cadre du projet

Cette année, Esperanzah! met à nouveau en place le Plan SACHA (Safe Attitude Contre le Harcèlement et les Agressions en milieu festif) qui a vu le jour en 2018 dans le cadre de la campagne du festival (Le Déclin de l’Empire du Mâle). Elle a évidemment été reconduite et s'inscrit cette année en complément de la campagne 2019 intitulée "Démasquons nos privilèges" comme une entité à part entière. Forte de cette expérience, elle sera même prise en exemple et chapeautée par l' équipe du festival sur d'autres événements comme Les Solidarités, les 24 Heures Vélo de Louvain-La-Neuve et par la campus de l'ULB.

SACHA, c’est avant tout un Plan de lutte contre le harcèlement et les agressions sexistes et sexuelles, spécialement conçu pour les milieux festifs qui se décline en 3 axes : la formation des bénévoles, la prévention chez les festivaliers et une prise en charge psychosociale.

En parallèle de ces 3 axes complémentaires dans la lutte contre le harcèlement et les agressions, le Plan SACHA, en partenariat avec l'agence web Greenpig, va développer son propre site internet avec un tout nouvel outil : le chatbot SACHA.

Il s’agit d’un équivalent de chat messenger dans lequel des questions/réponses pré-définies permettent d’orienter la personne victime ou témoin de violences sexistes et sexuelles vers les structures pertinentes, dans toute la FWB. Ceci permet aux personnes n’osant pas faire appel à la cellule de prise en charge psycho-sociale d’être tout de même soutenues et orientées.

Par ailleurs, ces informations ciblées permettent d’essayer de rendre plus safe les endroits du festival où des problèmes seraient survenus. Enfin, ces données anonymes permettent d’obtenir des chiffres plus précis sur la réalité et l’ampleur de ce phénomène invisibilisé afin de pouvoir nourrir le plaidoyer en faveur de la lutte contre les violences sexistes et sexuelles.

Bientôt en ligne sur : www.plansacha.be