Namur L’alerte a été donnée en plein temps de midi par un employé : « Il faut évacuer le magasin ! ». 

En cause, un pilastre donnait des signes d’affaissement. Très rapidement, tant les clients que les employés ont quitté le bâtiment de la rue de Bomel. Les policiers de la Zone Namur-Capitale ont été suivis de près par les pompiers de la Zone NAGE (Namur Andenne Gembloux et Eghezée). Entretemps, un employé Oxfam avait prévenu les locataires des studios situés aux deux étages du bâtiment. Ils n’ont emporté que le strict minimum mais, dans l’après-midi, ils ont été autorisés à venir prendre des vêtements, leurs objets indispensables, voire leur animal de compagnie. 

La Protection Civile de Crisnée est venue prêter main forte aux services de secours déjà sur place en attendant plus tard dans la soirée une firme liégeoise spécialisée dans l’étançonnement de bâtiments ! Le Commandant des pompiers sur place nous a assuré que tout a été fait pour réduire au maximum les risques d’effondrement et leurs conséquences : le gaz et l’électricité ont été coupés depuis belle lurette par les services concernés .