Namur La Ville a refusé d'accorder le certificat d'urbanisme nécessaire.

L'ancien site Belgacom de Lessive et ses paraboles, un domaine de 50Ha, a été racheté en fin 2016 par un promoteur liégeois, Christophe Nihon. Ce dernier voulait y construire près de 400 logements, repris sous différentes formes. Il voulait notamment y installer des bungalows, des appartements, une résidence-services, une maison de repos, etc. Un ensemble dont le coût avoisinait les 100 millions d’euros et qui aurait pu créer 140 emplois directs et indirects.

Mais ce projet colossal a fait l'objet de maintes contestations depuis sa présentation en avril dernier. En deux enquêtes publiques, le projet a récolté plus de 130 réclamations tandis que deux pétitions ont recueilli plus de 250 signatures. Un collectif a par ailleurs vu le jour, pour protester contre l'ampleur de ce projet.

Les opposants ont finalement eu gain de cause puisque la Ville de Rochefort a refusé d'accorder au promoteur le certificat d'urbanisme nécessaire à la réalisation du projet. En attendant une modification ou une autre idée, le site des paraboles de Lessive restera en état durant plusieurs années encore.