Depuis quelques temps, des rodéos urbains, courses et courses-poursuite en voiture, ont lieu à Namur. A Jambes, mais aussi sur l'esplanade de la citadelle de Namur. Et ils ne finissent pas toujours bien.
Une course de ce type a eu lieu durant la nuit du 13 au 14 octobre 2017. Et une des voitures, qui accueillait plusieurs occupants, a fini sa course contre un poteau. Michel (prénom d'emprunt), l'un des concurrents, carrossier de profession a pris la fuite. Si les faits relatifs au rodéo urbain ont été jugés par le tribunal de police, Michel a écopé d'une amende de 200 euros, il devait s'expliquer ce vendredi devant le tribunal correctionnel au sujet de son "abstention coupable", ne pas avoir appelé la police et porté assistance aux blessés, alors qu'il était aux premières loges ce jour-là.
Alors que le parquet ne s'oppose pas à une mesure de faveur comme une peine de travail ou la suspension du prononcé de la condamnation, le prévenu s'explique : "Je n'ai pas provoqué l'accident. Et je n'ai pas pris la fuite : j'ai fait 300 mètres et j'ai fait demi-tour au premier rond-point pour revenir, des gens s'occupaient déjà des blessés."
Jugement le 8 janvier.