Namur

Euphrasie Mbamba a reçu le prix Gastronomie & food 2018 décerné par C'est du bege et Paris Match

La chocolatière qui a ouvert sa boutique à Ciney puis Givet et enfin Rochefort n'arrête pas d'être récompensée, que ce soit par les Alfers de la province de Namur ou des reconnaissances prestigieuses. Ce week-end elle a été à nouveau honorée en remportant le prix Gastronomie & food, décerné en tandem par l'émission C'est du belge (RTBF) et le magazine Paris Match.


Après un Master en traduction Anglais/Allemand/Néerlandais, Euphrasie Mbamba casse les codes pour vivre de sa passion : le chocolat. C’est en suivant une formation au Cefor et chez Callebaut qu’Euphrasie apprend à allier la connaissance de la matière première à la transformation.

En 2014, elle créa Sigoji, contraction de Siméo et Ugo, les prénoms de ses enfants et des baies de goji qu’elle considère comme son énergisant. L’objectif est de créer des chocolats uniques alliant la culture de la transformation belge et les matières premières d’Afrique.

La particularité du chocolat Sigoji est basé sur le travail des fèves provenant du Cameroun (plantation familiale) et de Madagascar. L’objectif est de ramener la clientèle vers l’authenticité des goûts du passé. Et cela paie ! Les pralines au jasmin et au ginger ont été respectivement médaillées de bronze et d’argent au Salon du Chocolat de Bruxelles en 2016.

Euphrasie a été élue meilleure artisane de l’année 2017 par la Vitrine de l’Artisan. Le Gault et Millau a désigné Euphrasie Chocolatier de l’année 2019 en Wallonie et au Luxembourg. Pour elle qui est née au Cameroun, l’aventure européenne est loin d’être terminée, dans le monde du chocolat de luxe. Y compris hors de nos frontières où ses chocolats sont ausi remarqués.