Namur

Kim de Cousteumont, un étalon de trait ardennais, avait été tué d'une balle dans le flanc.

Ce mercredi matin, un habitant d'Ave-et-Auffe (Rochefort) aurait dû comparaître devant le tribunal correctionnel de Dinant pour divers faits de violence et de menaces, survenus dans le cadre d'un conflit de voisinage en 2016 et 2017. Victime d'un AVC, il était représenté par son avocat.

Pendant 35 ans, le prévenu a travaillé pour le compte d'une même famille. A l'arrivée d'un des fils, il a été éjecté sans avoir d'explication, ce qu'il a très mal vécu. De là est né le conflit avec cette famille, qui habite dans le même patelin. Au delà des menaces verbales que trois des membres ont eu à subir, le prévenu est suspecté d'avoir tué un cheval qui leur appartenait, en cotobre 2016. Kim de Cousteumont, un étalon de trait ardennais de 14 ans champion de modèle et d’allure à la foire de Libramont en 2002, avait été retrouvé abattu d'une balle dans le flanc. Le prévenu conteste être à l'origine des faits mais l'arme et les munitions qu'il détenait peuvent correspondre à ce qui a été utilisé pour tuer l'animal.

Ce conflit s'est aussi traduit par d'autres faits violents. Comme en février 2017. Le prévenu, accusant son voisin de lui avoir voler des pigeons, a fait semblant de lui foncer dessus avec son véhicule. Il lui a aussi porté un coup de poing. Pour clôturer le tout, il s'est attaqué à sa voiture avec un marteau et une masse. Pour l'ensemble de son œuvre, le parquet a requis un an de prison.