Le tribunal correctionnel de Namur a prononcé jeudi une peine de 6 ans de prison l’encontre d’un prévenu né en 1980 condamné par défaut en avril dernier à une peine de prison de 6 ans pour une tentative de matricide commise à Eghezée le 17 septembre 2019. L'arrestation immédiate du prévenu a été prononcée

Alors que sa mère née en 1946 lui avait signifié son expulsion de son domicile à cause de faits d’intimidation, des menaces et de harcèlement, le prévenu lui a asséné un coup de marteau à la tête avant de la frapper aux jambes et de lui donner un deuxième coup de marteau à l’arrière du crâne, qui a occasionné une commotion cérébrale sévère.

Comparaissant détenu, le prévenu déclarait : « Ce n’était pas intentionnel. Je voulais l’effrayer pour qu’elle ne m’expulse pas car j’ai été SDF et je ne voulais pas revivre cela. Je n’ai pas frappé de toutes mes forces, je voulais juste lui faire mal car j’avais mal intérieurement, mais pas la tuer. C’était une accumulation. »

Selon le parquet, l’intention homicide était bien réelle, au vu de l’arme utilisée, du nombre de coups portés et de la zone du corps visée, la tête.