Entre la compagnie belge de théâtre itinérant les Baladins du Miroir et la Citadelle de Namur, l’amour est au beau fixe. Depuis 2008, les comédiens se sont déjà produits à huit reprises à Terra Nova ou sur l’Esplanade. Cette année, du 5 au 10 août (Ndlr ; avec une relâche le 8 août), la compagnie revient avec un neuvième spectacle intitulé "La Porteuse de Souffle". "Cela fait un paquet de temps que les Baladins du Miroir viennent chez nous, nous sommes en phase avec leurs valeurs. C’est la première fois qu’ils joueront ce spectacle. Ils ont gardé la priorité pour Namur", se réjouit la directrice du Comité Animation Citadelle (CAC), Christine Laverdure.

Ce nouveau spectacle a été écrit par le dramaturge namurois Jean-Pierre Dopagne. "C’est la 14e pièce que j’écris, mais c’est la toute première pour ma ville et qui sera jouée sous un chapiteau. Les autres l’étaient dans des théâtres en dur. Pour cette réalisation, j’ai découvert de nouvelles pratiques. Dans ce spectacle, différents arts s’entremêlent."

"La Porteuse de Souffle" est en effet un subtil mélange de théâtre, de texte, de musique et de cirque s’adressant à un public populaire. "Pour la musique, seuls des instruments à souffle seront utilisés comme le trombone, la trompette, le tuba, etc. La moitié des comédiens a dû apprendre à jouer d’un nouvel instrument", explique le metteur en scène Gaspar Leclère.

Le spectacle sera joué sous un chapiteau, capable d’accueillir près de 350 personnes, et dont les gradins seront répartis de manière quadri-frontale, privilégiant un espace de jeu circulaire au centre. Les entrées de scène se feront par des allées symbolisant les quatre points cardinaux. En plus des comédiens membres de la troupe des Baladins du Miroir, cinq artistes circassiens (Ndlr : sur 140 candidatures) ont été retenus et feront partie du spectacle. "Ce sont des putains de professionnels mais il y avait par ailleurs des carences au niveau du jeu d’acteur sur lesquelles il a fallu travailler", poursuit Gaspar Leclère.

À bout de souffle ?

Les Baladins du Miroir ont fêté leurs 40 ans en 2020. Un anniversaire qui, couplé à la pandémie et à l’évolution du monde contemporain qui arrive à un point de rupture selon plusieurs experts, a conduit toute la troupe à s’interroger : somme-nous à bout de souffle ? Doit-on en chercher un nouveau ou souffler un peu ? S’inspirant du souffle qui pousse la compagnie depuis 42 ans, "La Porteuse de Souffle" raconte des moments de vie qui engagent les individus à se questionner, à changer de cap, à repartir à zéro ou à retrouver l’ardeur de vivre. Le spectacle raconte aussi les rencontres imprévisibles qui peuvent bouleverser une existence. "Et ce sans revendication sociale ou politique. On veut, au travers de ce spectacle, mettre en avant l’optimisme et que les spectateurs perçoivent un avenir peut être plus doux après les images qu’on voit en regarder les actualités", termine Gaspar Leclère.

Infos : www.citadelle.namur.be