Le projet est à l'étude depuis plusieurs années: un tout nouveau quartier de logements à bâtir sur un terrai privé situé dans un périmètre circonscrit par les rues d’Enhaive, de la chapelle d’Enhaive, l’avenue de Luxembourg et la chaussée de Liège.

"Le dossier était déjà en discussion entre la Ville et le promoteur sous la précédente législature et je l’ai repris en main. Mes exigences en matière de charges d’urbanisme pour le promoteur - que ce soit celui-ci ou un autre - est de construire une école au moins aussi grande que la précédente et un parc", nous avait confié l'échevine de la Transition Charlotte Mouget l'année dernière.

Le projet de Thomas & Piron avance bien. Il prévoit la construction de 350 logements, principalement des immeubles d'appartements, sur une surface totale de 3,8 hectares avec un parking souterrain, des voiries ainsi que l'école devant accueillir d'ici à 4 ou 5 ans les enfants de Basse-Enhaive (située à 700 mètres) et un parc. Car à Namur, on ne conçoit plus un nouveau quartier sans y intégrer un espace vert.

© DR

Il y a déjà eu d’échanges entre les services administratifs de la Ville et le promoteur en amont de la demande de permis. Cela permet de baliser le dossier et d’éviter de perdre du temps avec des refus successifs de permis, même si tout projet reste soumis à une étude d’incidence environnementale et à l’enquête publique notamment.

Une réunion publique d'information se tiendra à destination de tous les Namurois intéressés d'en savoir plus sur ce futur nouveau quartier. Elle se déroulera le mercredi 16 septembre à 18 h 30 à la Bourse (place d’Armes).

Mesures covid obligent: il ne sera pas possible de remplir complètement la salle. Raison pour laquelle il faut impérativement s’inscrire avant le 11 septembre via communication@afppromanagement.be.

© DR