Une confiscation de 37.000€ et des peines de 8 et 18 mois ont été requises.

Entre 2014 et 2017, Anthony, un Couvinois s'est adonné à un trafic de stupéfiants. Il a été interpellé grâce à la vigilance des policiers de la zone des Trois Vallées qui ont aperçu à deux reprises, dans sa rue, un même véhicule avec plusieurs personnes suspectes à bord. « Un sachet zippé de 25g de cannabis était sur la banquette arrière. L'un d'eux a déclaré qu'il venait d'acheter ça chez le prévenu, pour 190€. Une perquisition en flagrant délit a eu lieu au domicile de ce dernier. Les 190€ en question ont été retrouvés, ainsi que 75g de cannabis, deux grands sacs, une balance de précision et un carnet avec des notes », a indiqué le parquet de Namur qui a requis 8 mois de prison et une confiscation de 37.000€, somme qui correspondrait aux bénéfices engendrés. « Ce calcul, c'est si on part du principe que mon client ne consommait pas. Il a peut-être fait un bénéfice de 3.000€ ou 4.000€ », a expliqué Me Delvallée qui a demandé la clémence du tribunal.

Son client était également poursuivi pour un fait de coups et blessures commis avec préméditation à Mariembourg, en mars 2017, avec son frère Dylan et un ami Laurent. Ils ont aussi volé le gsm de la victime. Selon les prévenus, Anthony voulait régler un litige qu'il avait avec la victime. Mais rien ne laissait présager que celle-ci allait être frappée. Pour ces faits, 18 mois de prison ont été requis contre les deux frères et deux ans de prison contre leur amis Laurent qui leur a indiqué où se trouvait la victime. Jugement le 16 juillet.