Namur

Mercredi dernier, 10 aurochs et 2 bisons d’Europe du Domaine des Grottes de Han ont quitté la Réserve d’Animaux Sauvages pour rejoindre les montagnes cantabriques espagnoles. Ce départ s’inscrit dans un des projets de réintroduction d’espèces menacées dans lesquels la Réserve s’investit

Parmi les aurochs qui sont partis, 7 sont nés au Domaine, il s’agissait de 5 femelles et de 2 mâles. Les 3 autres (2 mâles et une femelle) sont arrivés dans le courant du mois de décembre à Han-sur-Lesse en vue de ce déplacement et provenaient de l’organisation néerlandaise ARK Nature. Le convoi transportait également 2 bisons d’Europe (un mâle et une femelle).

Le projet dont il est question aujourd’hui a été développé par l’organisation European Bison Conservation Center Spain qui a pour objectif d’utiliser les espaces délaissés par l’agriculture pour la conservation des espèces et la sauvegarde de la biodiversité. Enfin la coordination et l’organisation du transfert a été assurée par Flaxfield Nature.

Le transfert s’est bien passé et les animaux sont arrivés en pleine forme vendredi, sur un territoire de 80.000 hectares situé à 850m d’altitude. Sur place ils ont retrouvé des espèces familières qu’ils côtoyaient déjà à Han-sur-Lesse : cerfs, chevreuils, sangliers, renards, lièvres mais aussi ours bruns et loups qui sont, tout comme les Aurochs et les bisons d’Europe, des espèces menacées.