Un Belge âgé de 32 ans et en cavale depuis un an a été intercepté à Castelnaudary (sud-ouest de la France) et jugé en comparution immédiate devant le tribunal de Carcassonne lundi après-midi, signale mercredi Sudpresse.

Condamné pour divers délits à treize ans de prison par le tribunal correctionnel de Dinant, l'homme originaire de Charleroi avait réussi à s'évader le 28 octobre 2019, après huit ans derrière les barreaux de la prison de Saint-Hubert, rapporte Sudpresse, citant le quotidien français Midi Libre. Il avait profité de travaux pour s'échapper caché dans un camion. 

Installé depuis dans le sud de la France, l'évadé belge a été arrêté le 30 octobre et placé en détention provisoire le 1er novembre. Il a dû répondre d'un "vol par escalade en récidive" au domicile d'un légionnaire habitant à 500 mètres de chez lui, mais aussi de "récidive d'escroquerie" et de "fourniture d'une identité imaginaire", indique le quotidien régional L'Indépendant. 

L'homme avait, à la suite de son arrestation, refusé de s'exprimer et tenté de nier les faits en livrant une fausse identité. Le tribunal de Carcassonne a condamné lundi-après-midi le carolorégien à un an de prison ferme pour le vol d'un sac et d'un portefeuille lors du cambriolage survenu dans la nuit du 24 au 25 octobre. Le prévenu aura cependant encore cinq ans à purger en Belgique dès sa sortie de prison française