Le Domaine des Grottes de Han accueille un nouveau pensionnaire :un glouton en provenance de Suède qui sera, d’ici peu, rejoint par une femelle arrivant de Sibérie. 

La semaine passée, une équipe du Domaine des Grottes de Han s’est rendue en Suède, au zoo de Borås, pour en ramener, un animal d’une espèce très rare : le glouton. Après 16h de voyage, Valle, né il y a un an le jour de la saint Valentin, a été relâché dans la Réserve d’Animaux Sauvages dans un tout nouvel espace de vie de près d’un hectare.

Le glouton est le plus grand représentant des mustélidés, la famille du blaireau et de la fouine. Prédateur, il joue un rôle de charognard fondamental dans le grand nord scandinave où il vit. C’est un animal puissant capable de s’attaquer à des animaux bien plus grands que lui comme le renne. Il arrive même à tenir tête à un ours lorsqu’il défend sa nourriture.

Le glouton est une espèce rare et menacée et comme d’autres espèces de la Réserve d’Animaux

Sauvages il fait partie d’un programme européen de conservation et de protection. A l’heure actuelle, il ne reste plus que 1200 gloutons en Europe du Nord et seulement 88 gloutons en captivité dans le monde. Le Domaine des Grottes de Han est le seul parc, en Belgique, à accueillir des gloutons.

Pour l’instant, Valle reste beaucoup dans son abri et prend le temps de s’habituer à son nouvel environnement. Grâce à cette arrivée, le Domaine des Grottes de Han devient le seul parc en Belgique à accueillir les Big 5 européens : les cinq mammifères les plus impressionnants de notre continent que sont, avec le glouton, le lynx, le loup, l’ours et le bison d’Europe.