Il a été touché par un coup de couteau dans la région de la sous-clavicule et est décédé rapidement

Un homicide a eu lieu mercredi dans l'après-midi à Bois-de-Villers sur le territoire de la commune de Profondeville. La victime, Jean-Luc Marchal, un ancien ouvrier de la commune de Profondeville était née en 1963.

Le dossier a été mis à l'instruction. Un légiste et le laboratoire de la police scientifique sont descendus sur les lieux. Vendredi en début d'après-midi, le parquet de Namur confirmait que Bernard Marchal, le frère de la victime, un bûcheron, avait été placé sous mandat d'arrêt pour le meurtre de son frère. Il est en aveux. La compagne de Bernard Marchal a été entendue mais n'a pas été inculpée et a été relâchée. Selon le parquet, la scène qui a coûté la vie à la victime s'est déroulée dans un contexte alcoolisé lors d'une réunion de famille à laquelle étaient présents les deux frères et leurs compagnes respectives. Pour "un motif léger qui reste à définir" avec exactitude et après que la discussion se soit envenimée, un coup de couteau a été donné à Jean-Luc Marchal dans la région de la sous-clavicule, 2 artères ont été touchées, ce qui explique que la victime soit décédée rapidement, ayant perdu beaucoup de sang. L'enquête se poursuit.

Selon l'Avenir, un conflit familial relatif à un héritage et à la cession d'un tracteur pourrait être à l'origine du drame. Questionné à ce sujet, le parquet indique ceci : "Il y a des choses qui se disent de cet ordre, mais pas uniquement, c’est fort confus, on a encore pas mal de zones de flou".

Le corps de la victime a été trouvé dans la maison familiale qu'il partageait toujours avec sa mère. Le bourgmestre de Profondeville, Luc Delire, précise que la victime était encore passée par l'administration récupérer un document administratif en début de semaine. Il a été avisé du drame mercredi vers 17h30. Sur les réseaux sociaux, les marques de sympathie affluent, Jean-Luc Marchal étant présenté comme quelqu'un de toujours prêt à rendre service, courageux, travailleur et gentil.

© Defunt.be