La route nationale 834, qui doit être réparée, sera fermée pendant plusieurs mois.

Dimanche, les pros du vélo passeront sur la route Bastogne – La Roche dans le cadre de la Doyenne. Le lendemain, cette route sera totalement fermée après le village de Bertogne. Elle rouvrira au plus tôt fin septembre après un impressionnant chantier de réparation. Pour rappel, c'est en janvier 2011 que cette route s’était en partie affaissée sur plusieurs mètres. « Le problème était survenu suite à des infiltrations d’eau », rappelle l’échevin bertognard Eric Demeuse. « L’eau avait trouvé une veine et avait érodé la route. » A cet endroit, la RN est coincée entre une paroi rocheuse et un ravin, avec l’Ourthe en contrebas. C’est une toute nouvelle route qui sera réalisée. 

Elle se trouvera à environ cinq mètres de la précédente. « Une nouvelle courbe va être réalisée en creusant la roche », poursuit l’échevin des travaux. Le chantier consistera donc en l’excavation de quelque 6000 m³ de roche. Les quantités importantes de roche qui seront arrachées seront réutilisées sur place pour conforter et stabiliser le talus. Un mur de soutènement sera érigé. Le chantier concernera une portion d’environ 250 mètres. Le drainage du secteur sera contrôlé et amélioré afin de limiter les risques de récidive. Conséquence importante de ce chantier, la route sera totalement fermée durant plusieurs mois, probablement jusque fin septembre. « Elle sera vraiment barrée. Il n’y aura pas de feux tricolores ou de circulation en alternance. Le chantier est trop important pour pouvoir laisser passer les véhicules. » 

Depuis un peu plus de cinq ans, la circulation est régulée à cet endroit. Dans un premier temps, des feux tricolores avaient été installés mais on y a bouté le feu à plusieurs reprises. Des blocs de bétons ont alors été installés autour de la zone affaissée et un panneau indique quels sont les automobilistes qui peuvent passer prioritairement. Des déviations importantes seront mises en place dès lundi pour permettre de relier Bertogne à La Roche. Ce chantier causera inévitablement des désagréments aux touristes durant toute la saison estivale.