Le tribunal correctionnel de Namur a condamné, lundi, un Néerlandais interpellé en flagrant délit de vente d'héroïne le 5 août à Namur à trois ans de prison avec un sursis pour la moitié de la peine.

L'homme avait été interpellé sur la route Merveilleuse de la Citadelle de Namur. Vingt grammes d'héroïne ont été trouvés sur lui et 50 grammes dans sa chambre d'hôtel. En prenant la fuite après s'être rebellé, il a bousculé et blessé un agent de police qui a subi une incapacité de travail de 14 jours. Selon la police, cet individu dealait à Namur depuis le 28 juillet. L'homme avait refusé de dire pour qui il vendait. "J'ai été engagé pour vendre à Namur. Je ne savais même pas que c'était de l'héroïne. On m'a proposé un travail et j'ai accepté car la vie n'était pas facile. Je dormais dans une cave. Pour le policier blessé, je regrette, mais je n'avais pas compris qu'il s'agissait d'un policier", disait-il. En plus de la peine de prison avec sursis, l'homme a écopé d'une amende de 8.000 euros.