La province de Namur vient de se doter d'un nouveau commandant militaire, en la personne du lieutenant-colonel Xavier van de Werve de Schilde, un officier para-commando qui a passé 22 des 35 ans de sa carrière militaire dans des unités stationnées dans la province, entre plusieurs missions à l'étranger. Il a succédé mercredi au colonel Bruno Smets, un chasseur ardennais d'origine, qui occupait cette fonction depuis juin 2017, soit 1.242 jours, a-t-il expliqué vendredi dans un communiqué.

Le passage de témoin s'est déroulé - crise sanitaire oblige - en comité très restreint, mais en présence du gouverneur de la province, Denis Mathen. Le commandant militaire de province est en effet le représentant de la Défense au sein de sa province. Il est aussi principalement le conseiller militaire particulier du gouverneur, prioritairement dans le cadre de la planification d'urgence et de la gestion de crises ou de catastrophes.

Agé de 68 ans, le colonel Smets fait ainsi ses adieux définitifs aux armes, 39 ans après être entré à l'Ecole royale militaire (ERM) de Bruxelles. Il a notamment passé dix-sept ans au sein d'unités opérationnelles, qui l'ont amené à participer à trois opérations de longue durée dans les Balkans, après les guerres en ex-Yougoslavie.

Son successeur, le lieutenant-colonel Xavier van de Werve de Schilde, a pour sa part notamment servi au sein du 2e bataillon de commandos, basé à Flawinne (Namur) et du centre d'entraînement de commandos de Marche-les-Dames, qu'il a commandé de 2016 à 2019.