Un père de famille a été victime d’une agression devant l’école de son enfant, en février 2019, à Jemeppe-sur-Sambre. Son agresseur, un jeune homme né en 1999, a comparu devant le tribunal correctionnel de Namur ce lundi matin. Une peine de travail de 90 heures a été requise par le parquet de Namur.

Les faits se sont produits peu avant 16h00. La victime venait rechercher son enfant à l’école. "Il a fait une remarque au prévenu qui était mal stationné. La personne qui était chargée de la sécurité aux abords de l’école lui avait également fait une remarque un peu plus tôt", détaille le parquet de Namur.

Le jeune conducteur n’a pas apprécié que son stationnement soit remis en cause. Il a démarré en faisant crisser ses pneus, s’est arrêté au milieu de la route et a mis plusieurs coups de poing au père de famille. "Je reconnais avoir frappé deux fois, pas huit comme il le prétend, et de lui avoir cassé sa paire de lunettes. J’ai mal réagi, j’assume mes bêtises", a expliqué l’auteur des faits ce lundi devant le tribunal. Son avocat a plaidé une suspension probatoire du prononcé. Le jugement est attendu le 10 janvier.