Si en général l’afflux de patients reste raisonnable dans tous les hôpitaux namurois, le CHR a indiqué cependant avoir eu à plusieurs moments des afflux importants.

Les postes médicaux d’orientation (PMO) sont des postes de médecine générale disposés devant les hôpitaux. Ils permettent d’orienter rapidement les patients envoyés par leur médecin traitant ou le 1733 vers la solution qui leur convient : retour à la maison, consultation de médecine générale (sur place) ou hôpital (urgence).

Comme cela avait été convenu avec les cercles de médecine générale et des représentants des hôpitaux il y a plus d’une semaine, l’activation de ces PMO se fait sur base d’une demande des médecins généralistes ou des urgences d’un hôpital, qui sont confrontés à un afflux de patients covid19.

Si en général l’afflux de patients reste raisonnable dans tous les hôpitaux namurois, le CHR a indiqué cependant avoir eu à plusieurs moments des afflux importants. Afin de freiner la propagation du virus, il est nécessaire d’éviter que les salles d’attente des urgences ne soient trop remplies.

La décision a donc été prise hier midi d’ouvrir le PMO du CHR de Namur à partir de ce vendredi matin. Ceci permet aussi de tester le PMO, avant le week-end et avec un nombre pas trop élevé de patients, de roder le dispositif, voire de le corriger.

La situation et le nombre de patients qui y seront accueillis seront évalués jour après jour afin de voir la nécessité de le maintenir ou de le lever.