Bonne nouvelle pour la résidence des Jours heureux. Le groupe Acsol recherche des aides-soignantes d’urgence.

La vie en maison de repos - ou maisons de vie comme celles du groupe Acsol - n’est pas simple pendant la crise du coronavirus. Surtout lorsque l’un ou l’autre senior est infecté. C’est le cas à la résidence Les Jours heureux à Eghezée. Une bonne nouvelle vient cependant donner de l’espoir à tous : un monsieur que l’on savait infecté il y a quelques jours est guéri.

3 cas avérés, mais pas de décès à Eghezée

Par contre, d’autres personnes présentent des symptômes et la communication doit être gérée avec les familles dans un contexte où les visites sont interdites.

Par ailleurs, il ne semble pas y avoir d’autres personnes infectées par le coronavirus à la Résidence de l’Univers qui a perdu une de ses habitantes la semaine dernière, atteinte du Covid-19.

"Trois cas sont avérés, mais il n’y a pas de décès. Les procédures et soins sont adaptés en fonction du contexte et les précautions sont prises pour éviter la propagation", rassure Bénédicte Brugmand, responsable de la communication pour le groupe Accueil et Solidarité qui est actif dans le secteur de l’accueil et de l’hébergement de personnes âgées et d’adultes porteurs d’un handicap p hysique .

"Lorsqu’on sent que c’est un peu plus difficile pour un soignant, on prend des photos, on organise des vidéoconférences avec la famille. Les activités paramédicales sont recentrées sur le lien social pour correspondre aux besoins du moment", souligne-t-elle en assurant que l’heure n’est pas à la panique.

Encore faut-il du personnel en suffisance pour assurer la continuité des soins. Le groupe y veille. "Nous avons plusieurs personnes en confinement ou en quarantaine dans plusieurs établissements. Nous essayons de voir si certains membres du personnel ne peuvent pas remplacer là où le manque est le plus flagrant. Et nous lançons un appel à candidatures pour des postes d’aides-soignantes", annonce Bénédicte Brugmand.

Il s’agit de postes de remplacement à temps partiel - 19 ou 25 heures par semaine - et les personnes intéressées peuvent se manifester par mail à formations@acsol.be.