Un homme d’une bonne septantaine d’années a comparu, le 25 mars dernier, devant le tribunal correctionnel de Namur pour un fait d’attentat à la pudeur commis le 29 février 2016, à Namur. Ce jour-là, il a proposé à une dame croisée près de la gare de Namur de lui offrir un nouveau téléphone. N’ayant pas de liquide sur lui, il a invité celle-ci à faire le crochet par son appartement. C’est à ce moment qu’il aurait verrouillé la porte et aurait jeté sa victime de 29 ans sur le divan, l’aurait embrassée de force, avant de tenter de la caresser sous sa robe.

Le conseil du prévenu, Me Eerdekens, plaidait l’acquittement. « Il a été entendu 15 mois après les faits, d’où certaines contradictions dans ses déclarations. Pour le reste, il est cardiaque, infirme, a été opéré des hanches, a des problèmes de souffle, comment aurait-il pu agresser une jeune femme en plein dans la force de l’âge? C’est parole contre parole dans ce dossier. »

Ce vendredi matin, la défense a été suivie puisque le tribunal a acquitté le septuagénaire.