Après près de deux années marquées par la pandémie et une multitude d'activités annulées, l'Athénée Royal de Namur voulait profiter de l'évolution favorable de la situation sanitaire pour marquer le coup et faire plaisir à ses élèves. Cette année, l'établissement a donc décidé d'organiser un voyage scolaire à New York pour les rhétos.

Pour 6 jours et 5 nuits, l'école demandait un budget de 2000€. Un prix jugé excessif par de nombreux parents. "C'est totalement irréfléchi et inadapté. Ça représente un budget pour les familles qui ont plusieurs enfants ou des revenus plus faibles. Le caractère écologique en prend un fameux coup également !", déplore un papa au micro de RTL-TVI.

Le hic, c'est qu'il est impossible de s'opposer au voyage, car il est rendu obligatoire par l'établissement namurois, comme le mentionne le courrier reçu par les parents d'élèves. Pourtant, la législation en la matière est claire : "Tout ce qui est sortie scolaire est obligatoire, comme une journée à l'extérieur par exemple, mais le voyage en lui-même (classes de neige ou autres séjours) n'est pas obligatoire", rappelle Christophe Cocu de la Ligue des Familles à nos confrères de RTL-TVI.

Confronté aux nombreuses critiques des parents, l'Athénée Royal de Namur a finalement décidé d'annuler le voyage. Un séjour en Europe, moins coûteux, sera proposé comme alternative.