Namur Environ 170 personnes travaillent sur le site.

Le gestionnaire du réseau ferroviaire Infrabel a inauguré jeudi matin une nouvelle antenne de centre logistique d’infrastructure (A-CLI) à Namur, en présence du ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot. Elle doit permettre aux équipes d’Infrabel de commander la maintenance des installations ferroviaires namuroises de la façon la plus optimale, au départ du centre-ville de la capitale wallonne.

Les A-CLI sont des maillons stratégiques du réseau ferroviaire. On en recense une cinquantaine sur le territoire belge. Ils accueillent notamment les ingénieurs d’Infrabel et le personnel qui supervisent le réseau et se chargent de toute la coordination des opérations de maintenance avec la vingtaine de centres logistiques d’infrastructure (CLI).

Celui de Namur est l’un des plus grands du pays et est principalement en contact avec le CLI de Renaix. Les ouvriers y disposent par ailleurs de tout le petit outillage nécessaire pour effectuer des interventions rapides.

Outre cette antenne, le nouveau bâtiment accueille également un "répartiteur caténaires", qui permet le pilotage de l’alimentation électrique des caténaires. On y trouve par ailleurs une immense cabine de signalisation, d’où sont gérés le contrôle et le pilotage des voies. Cette cabine est l’une des plus importantes de Wallonie : elle assure la circulation, et donc le pilotage de la plupart des feux de signalisation et des aiguillages, en tout ou en partie de 5 axes ferroviaires.

À terme , il n’y en aura plus que dix en Belgique. Environ 170 personnes travaillent sur le site qui est l’un des seuls d’Infrabel situé en centre-ville.