L'objectif est de lutter raisonnablement contre leur prolifération.

La Ville de Namur vient de lancer une charte pour le nourrissage des chats errants sur le territoire de sa commune. Celle-ci s'inscrit dans la lutte contre leur prolifération que la Ville tente d'endiguer notamment au travers d'une campagne de castration/stérilisation. Entre 2007 et 2019, ce sont 1.810 chats qui ont été stérilisés ou castrés. Il a néanmoins été constaté que la bienveillance de certains citoyens, qui ont pris l’habitude de prendre soin d'eux en les aidant à affronter les conditions de la vie « sauvage » et en aménageant des sites de nourrissage ou des zones d’abris, a créé des conditions plus favorables à leur reproduction. « Ces initiatives ont eu un impact non négligeable sur la population des chats errants », explique t-on au cabinet de l'échevine du bien-être animal Charlotte Deborsu.

Cette charte prévoit que les candidats nourrisseurs s'engagent à donner de la nourriture adaptée, avec des aliments facilement consommables afin d’écarter tout danger pour eux. En évitant par exemple les carcasses et lorsque la température excède les 20°C, en privilégiant de la nourriture sèche de type croquettes. Elle prévoit également de garder le site de nourrissage propre, de nourrir les chats à heures fixes, de respecter le voisinage en protégeant le site de toute nuisance sonore ou visuelle et d'informer et demander au service Éco-conseil la stérilisation/castration de tout nouvel animal errant sur le site. Toute personne désireuse d’obtenir sa carte de nourrissage doit en faire la demande auprès du Service Eco-Conseil (par mail ou par téléphone) ou en téléchargeant les documents depuis le site internet de la Ville.

Infos : ecoconseil@ville.namur.be ; www.nature.namur.be ou www.namur.be onglet « Démarches Administratives ». Tel : 0800/935.62