Les dégâts sont bien moins importants que la semaine dernière avec la tempête Ciara.

La tempête Dennis s'est intensifiée au fil des heures ce dimanche. Mais pas de quoi paniquer, au sein de la zone Dinaphi (Dinant-Philippeville). Ce matin, une dizaine d'interventions étaient à signaler. Après-midi, les pompiers ont en réalisé une cinquantaine supplémentaires. « Essentiellement sur Ciney, Dinant et Philippeville », explique le directeur opérationnel de la zone Marc Léonard. « Mais ce sont des petites interventions pour des tuiles, des branches ou des câbles », poursuit Marc Léonard.

Vers 16h00 ce dimanche à Sinsin (Somme-Leuze), les rafales de vent ont emporté avec elles le toit en tôles d'un hangar. « Ce sont plusieurs tôles qui sont assemblées. Il doit faire 12m sur 4. Il y avait du matériel dans ce hangar et dans un hangar voisins, des agneaux. Heureusement il n'y a pas eu d'autres dégâts que ce toit envolé », nous explique Galip Mazibas. « Deux voisins nous ont prévenus. Le toit était heureusement retenu par quelques arbres car juste derrière, il y avait des câbles haute tension.

La police locale et les pompiers de Marche-en-Famenne sont intervenus sur place. « La route a été barrée. Après avoir tronçonné quelques branches, les pompiers ont attaché le toit à un de leur véhicule et l'ont tiré. On a évité le pire », précise Galip Mazibas qui souhaite remercié les différents services de secours. « Ils sont rapidement intervenus alors qu'ils sont débordés. » Au Domaine provincial de Chevetogne, la décision a été prise d'interdire l'accès aux bois et aux plaines de jeu aux visiteurs car des tuiles de certains chalets s'envolent.

© D.R

Même incident à Sombreffe où la toiture de la station Shell Express s'est envolée aussi vers 16h00. Le toit obstrue les trois bandes de la N93 qui a été fermée à la circulation le temps que tout soit évacué. Des arbres obstruent également des routes, comme proximité du rond point à Annevoie-Rouillon, à Rivière (Profondeville) ou encore entre weillen et Falaën (Onhaye). Sur son site internet, Orès signale par ailleurs des pannes électrique à Sart-Eustache (Fosses), Lisogne et Dinant ainsi qu'à Oisy, Naomé et Bièvre.

Une cinquantaine d'interventions pour la zone NAGE

La zone de secours NAGE (Namur, Andenne, Gembloux, Eghezée) a été appelée pour une cinquantaine d'interventions depuis dimanche matin, en raison de la tempête Dennis, indique son chef de corps, Pierre Bocca. "La nuit a été calme, les appels ont commencé vers 07h00", a-t-il expliqué. "Nous devons principalement intervenir pour évacuer des branches d'arbres. Quelques câbles électriques et autres tuiles ont aussi été emportés par le vent. Les dégâts sont donc beaucoup moins nombreux que la semaine dernière." "Du personnel a néanmoins été rappelé afin de parer au pire", a-t-il encore précisé.

Un nouvel arbre s'est effondré dimanche vers 17h30 sur le halage du bord de Sambre, à Namur. La chute a eu lieu à proximité du centre sportif Tabora, à quelques dizaines de mètres à peine de l'endroit où un autre arbre avait été emporté par la tempête Ciara dimanche dernier. Personne n'a été blessé. Situé sur le trottoir de l'avenue de Tabora, le nouvel arbre victime des intempéries a lui aussi fait une chute de plusieurs mètres, pour terminer sa course sur le halage et en partie dans la Sambre. Il a également emporté une barrière de sécurité sur son passage. La police est rapidement venue sécuriser le périmètre et les pompiers étaient en passe d'intervenir pour dégager le passage.

© Belga