Namur Elle pourrait être rapatriée de force !

C’est Bénédicte, la prof de français de Mortaza, le papa qui nous a alerté : "Toute une famille résidant depuis trois ans en Belgique risque d’être ramenée de force au centre fermé de Jodoigne avant d’être réexpédiée en Afghanistan. Dans leur pays, ils risquent tout simplement la mort, surtout la maman, Rayanna, 28 ans. Elle a fui pour éviter le mariage forcé que lui préparait depuis ses 8 ans, son frère aîné. Sa sœur, désormais veuve, a subi le même sort et se trouve en Turquie."

Nous avons vu le certificat médical de Rayanna, attestant que la jeune femme a été poignardée et torturée par son frère ; nous avons vu d’autres documents certifiant que cette maman de 2 enfants, une fille de 7 ans et un bambin de 2 ans, souffre de graves problèmes psychologiques que les médecins attribuent à ce qu’elle a subi et à sa peur de rentrer au pays.

Ils parlent de tendances suicidaires… Suicide : un mot souvent employé par Rayanna. À plusieurs reprises, elle a tenu ces paroles terribles : ‘suicide collectif" ou bien "si je dois retourner là-bas, je me suiciderai"… Avec, dans son regard, une froide détermination qui donne le frisson !

Rayanna nous a même avoué avoir songé à se suicider il y a quelque temps "afin que mes enfants, alors devenus orphelins, puissent rester en Belgique" !

"Dès ce lundi, nous risquons d’être arrêtés et emmenés au centre fermé de Jodoigne et, de là, rapatriés en Afghanistan. Croyez-moi : je n’aurais jamais fui ce pays à travers la neige, en embarquant sur des bateaux dangereux - "le fond était troué", nous a assuré Elara, 7 ans - en prenant tous les risques si nous n’étions pas menacés de mort par nos familles car nous sommes cousins ! Nous avons tous les papiers nécessaires, des pétitions du voisinage, de l’école d’Elara mais c’est la troisième fois que l’on nous refuse notre droit d’asile… Que faire ? Nous sommes à bout et chaque coup de sonnette nous fait sursauter !", nous a avoué Mortaza.

En s’adressant aux médias, il espère alerter l’opinion publique sur son cas !