Née aux Philippines, Soho Francotte a été adoptée en Belgique. Après avoir étudié la philosophie, elle devient musicienne et également enseignante. Après quelques années, elle quitte l’enseignement pour se consacrer entièrement aux concerts et aux tournées. Pendant ce temps, ne cessent de l’interpeller les questions concernant la place de l’éthique dans le processus de la fabrication des vêtements et accessoires de mode, l’exploitation animale, le vrai made in Belgium ainsi que son désir de créer et fabriquer ses accessoires et vêtements sur mesure.

En mars 2020, avec l’arrivée du coronavirus, met un terme aux concerts et tournées et la pousse alors à changer de direction mais tout en souhaitant continuer à être créative. C’est ainsi qu’après quelques mois de réflexions, elle se met à concevoir les premiers prototypes et lance un crowdfunding. De cette amorce naît Lubay, marque de "maroquinerie" végétale, fondée sur véganisme, le made in Belgium, l’éthique et l’éco-responsabilité.

Ce 21 juin 2022, elle a reçu le prix Coup de Coeur du Concours National Vitrine de l’Artisan 2022. L’entrepreneuse explique : "Depuis sa création en 2021, Lubay a pour mission de concevoir sacs et accessoires esthétiques et durables, imaginés et fabriqués en Belgique sans aucune matière d’origine animale et ayant un impact environnemental le plus minimal possible, tout en respectant les animaux, les humains et la planète."

Et d’ajouter : "Actuellement, le piñatex et le liège sont les deux matériaux principaux utilisés pour la confection de nos sacs et accessoires. Plus qu’une évidence, il nous est d’emblée apparu nécessaire et fondamental que nos pièces ne contiennent aucun produit d’origine animale. Nous imaginons et créons chaque modèle et ensuite concevons et confectionnons chaque pièce individuellement dans notre petit atelier situé à Baillamont (Bièvre) dans l’Ardenne Belge." www.lubay.be