L'asbl Ramur, dont le but est d'œuvrer pour l'environnement à Namur, a été lancée officiellement mercredi. Elle portera notamment son attention sur les décisions politiques en matière de projets immobiliers. "Nous partons du constat que tout n'est pas fait en faveur de l'environnement et de la biodiversité sur le territoire namurois", a indiqué Amadeo Simon, porte-parole de l'association. "Une action indépendante se révèle donc nécessaire."

En outre, l'asbl se distingue de ses consœurs déjà présentes à Namur par son indépendance totale vis-à-vis des décideurs politiques et des promoteurs immobiliers, soulignent ses membres. "Elle présente également la capacité juridique indispensable à toute action nécessaire envers ceux qui porteront atteinte à la biodiversité sur le territoire namurois", a prévenu son administrateur, Marcel Guillaume. Le tout, "dans un esprit collaboratif" et non en versant dans le recours systématique, a-t-il encore souligné.

Le site www.ramur.be propose un service d'expertise dans le suivi des normes et dossiers urbanistiques. Il fournit également une synthèse de l'actualité environnementale locale. En sus, un formulaire permet aux citoyens de signaler une infraction potentielle.

Plusieurs membres du collectif s'étaient déjà fait remarquer en plantant des arbres sans autorisation sur le territoire namurois en 2019. Par ailleurs, Marcel Guillaume est président du collectif pour la sauvegarde du parc Léopold et de la régionale namuroise des Amis de la Terre.