Namur

Samedi, la Ville de Namur a inauguré le château d’Amée restauré

NAMUR L’intérieur du château d’Amée est flambant neuf ! Il était bien temps de prodiguer à ce lieu chaleureux quelques soins bien nécessaires pour effacer les rides et redonner de l’éclat aux couleurs devenues bien ternes. Le résultat vaut le coup d’œil : des espaces clairs, spacieux, fonctionnels et bien équipés.

Au cours de ces quinze derniers mois, d’importants travaux ont été réalisés alliant sécurité, confort et accessibilité. Le château a été rénové du sol au plafond. Et cela vaut bien un inventaire : nouveaux sanitaires, travaux de maçonnerie et de plafonnage, remplacement du carrelage dans la salle, le bar, le hall d’entrée et les sanitaires, nouveau bar, peinture intérieure rénovée, placement de protections anti défenestration aux châssis de fenêtres, nouvelle électricité et installation de chômage, travaux de stabilité entre le rez-de-chaussée et le 1er étage.

L’ensemble de ces travaux ont été réalisés par les services communaux de la Ville de Namur. Le château bénéficie aussi de nouveaux châssis et a été remis en conformité aux normes incendie.

Prochainement l’échevin du Patrimoine Tanguy Auspert proposera au collège un projet de restauration de l’escalier arrière du château intégrant une rampe permettant aux personnes à mobilité réduite d’accéder aisément à la grande salle. Un petit coup de peinture extérieur serait lui aussi le bienvenu.

Situé en plein cœur d’un parc arboré en bordure de Meuse, le château d’Amée fut construit au 18e par le baron de Lhoneux.

En 1949, le baron mourut et le château fut vendu à la commune. Le Foyer jambois construisit alors la Cité d’Amée dans la vaste propriété et le château abrita tout un temps la Maison des jeunes…

Aujourd’hui encore, haut-lieu de la vie associative jamboise, le Château d’Amée figure parmi les salles communales les mieux appréciées, louée pour des réceptions, réunions…



© La Dernière Heure 2012