Namur

Toute la caserne de Namur mobilisée.

La rue Adrien de Prémorel est une petite rue calme qui relie la Chaussée de Dinant au bord de Meuse. Depuis 16h00, ce jeudi, elle est encombrée de véhicules des pompiers. En cause, une explosion de gaz.

Selon nos confrères de RTL, il s’agirait plutôt de gaz en bonbonnes que du gaz de ville, ce qu’aurait confirmé un employé d’Ores. Cette explosion a aussitôt été suivie d’un incendie. Les pompiers de la Zone NAGE sont arrivés rapidement sur place avec une autopompe, une auto-échelle et un camion-citerne.

"L’officier responsable, au vu de l’incendie, a demandé un deuxième départ à la caserne, de même composition. Nous avons ensuite reçu le renfort appréciable des pompiers d’Yvoir avec un autre camion-citerne", précise le Colonel Pierre Bocca, chef de corps des pompiers de Namur. Au niveau humain, on déplore une personne brûlée aux mains au deuxième degré. Il s’agit de l’occupant de l’appartement du 1er étage, où a eu lieu l’explosion. Cet homme d’une septantaine d’années a été transporté au Centre des Grands Brûlés de Loverval.

3 personnes ont été intoxiquées mais ont pu être soignées sur place, de même qu’une personne qui a été blessée par des morceaux de châssis lors de l’explosion. Anne Barzin et Tanguy Auspert, Premiers échevins, se sont rendus sur place. Anne Barzin a été très impressionnée : "Tous ces débris ! Il ne reste plus que la façade", nous a-t-elle confié. Via notre journal, elle tient à féliciter les courageux voisins qui sont directement venus au secours du locataire du 1er étage.

"En plus, toutes les personnes ont été relogées ! ", signale –t-elle. La rue sera interdite au niveau de la maison sinistrée, car, malgré les efforts des pompiers, les risques d’éboulement sont sérieux.