Le tribunal a prononcé l'arrestation immédiate du prévenu

Ismaël B, qui faisaitt opposition le 27 février dernier, avait tenté de s’échapper de la prison d’Andenne avec 3 autres co-détenus le 9 octobre 2011. Les 4 hommes voulaient réaliser un coup d’éclat, une évasion "à la barbare".

Après avoir pris 2 gardiennes en otage, ils s’étaient fait ouvrir les portes de la prison avant de prendre la fuite à bord d’un véhicule volé. Une course-poursuite avec la police a ensuite eu lieu, avant que les fuyards changent de véhicule et finissent leur course contre un mur dans la région de Philippeville, après avoir forcé des barrages de police et enté de percuter d’autres véhicules en volant provoquer un accident.

Ismaël B était prévenu de prise d’otage, de vol avec violence et menaces d’un téléphone et d’un véhicule, d’entrave méchante à la circulation, de recel de véhicule volé, de détention d’arme prohibée et d’association de malfaiteurs. C’est notamment lui qui a maintenu la gardienne par la gorge dans le véhicule en fuite. Il avait été condamné en 2007 à une peine de 6 ans de prison pour tentative d’assassinat et des vols avec violence. Il entrait donc dans les derniers mois de détention lors de la tentative d’évasion.

Le tribunal correctionnel de Namur a prononcé jeudi une peine de 8 ans de prison, confirmant ainsi la sanction infligée par défaut au détenu qui avait tenté de s'évader de la prison d'Andenne le 9 octobre 2011. L'arrestation immédiate d'Ismaël B, qui avait été extradé des Pays-Bas dans le cadre de l'audience du 27 février dernier, a été prononcée.