Jean-Marie Delpire présente ses priorités pour la commune

PHILIPPEVILLE Depuis lundi, Jean-Marie Delpire (MR) est officiellement le nouveau bourgmestre de Philippeville. Une nouvelle ère débute puisque les Réformateurs viennent d’intégrer la majorité après avoir passé 18 ans dans l’opposition. Jean-Marie Delpire est entré en politique il y a 24 ans.

“J’ai commencé comme conseiller de l’action sociale avant de passer trois mandats dans l’opposition”, explique-t-il. “J’ai toujours eu envie de m’impliquer dans la politique locale.”

Ce père de deux enfants voue également une grande passion pour la chasse, tout comme son prédécesseur Jacques Rousselle et plusieurs membres du collège actuel. En tant que bourgmestre, sa première tâche sera de se concentrer sur la note de politique générale.

“Cela nécessite un état des lieux rigoureux après ce changement de majorité. Il faut être crédible, ne pas être vague et surtout rester réaliste.”

Jean-Marie Delpire compte poursuivre le travail entamé lors de la mandature précédente.

“Les engagements de l’ancienne équipe seront respectés car ce sont de bons projets que nous avions d’ailleurs soutenus. La restauration des Halles sera terminée et nous permettra d’aménager un centre culturel et un office du tourisme dignes de ce nom. Les projets d’école à Neuville, de crèche, de maison de village à Surice se poursuivront.”

Il aimerait également que Philippeville soit une commune où il fait bon vivre. “Il faut rendre le centre plus attractif en restaurant les routes autour de la place d’Armes et en y aménageant des places de parking supplémentaires.”

Enfin, le gros projet concernera le plan Habitat permanent. “Plus de 1.000 personnes vivent dans les parcs résidentiels. Actuellement, l’apport d’eau est problématique. Une étude a été commandée afin de dégager des pistes d’actions au niveau urbanistique, etc.”

Un dossier qui, selon le maïeur, s’étendra sur plusieurs mandatures.



© La Dernière Heure 2012